Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2014 3 24 /12 /décembre /2014 12:30

© Tahora Zoher Présentation et PhotoGraphie / Introduction du Livre I du Mathnawî de Djâlâl Od-Dîn Rûmi.

Mathnawî - Introduction du Livre I

Ecoute le ney (la flûte de roseau) raconter une histoire, il se lamente de la séparation :

 Depuis qu'on m'a coupé de la jonchaie, ma plainte fait gémir l'homme et la femme.

 Je veux un cœur déchiré par la séparation pour y verser la douleur du désir.

Quiconque demeure loin de sa source aspire à l'instant où il lui sera à nouveau uni.
Moi, je me suis plaint en toute compagnie, je me suis associé à ceux qui se réjouissent comme à ceux qui pleurent.

Chacun m'a compris selon ses propres sentiments ; mais nul n'a cherché à connaître mes secrets.

Mon secret, pourtant, n'est pas loin de ma plainte, mais l'oreille et l'œil ne savent le percevoir.

Le corps n'est pas voilé à l'âme, ni l'âme au corps ; cependant, nul ne peut voir l'âme.

C'est du feu, non du vent, le son de la flûte : que s'anéantisse celui à qui manque cette flamme !

C'est le feu de l'Amour qui est dans le roseau, c'est l'ardeur de l'Amour qui fait bouillonner le vin.

La flûte est la confidente de celui qui est séparé de son Ami : ses accents déchirent nos voiles.

Qui vit jamais un poison et un antidote comme la flûte ? Qui vit jamais un consolateur et un amoureux comme la flûte ?

La flûte parle de la Voie ensanglantée de l'Amour, elle rappelle l'histoire de la passion de Madjnûn.

A celui-là seul qui a renoncé au sens est confié ce sens : la langue n'a d'autre client que l'oreille.

Dans notre affliction, les jours sont devenus moroses ; nos jours cheminent avec les peines brûlantes.

Si nos jours se sont enfuis, qu'importe ! Demeure, ô Toi à la sainteté de nul n'est comparable !

Quiconque n'est pas un poisson devient abreuvé de Son eau ; quiconque est privé du pain quotidien trouve la journée longue.

Celui qui n'a point d'expérience ne peut comprendre l'état de celui qui sait ; mes paroles doivent donc être brèves. 

Adieu !

- Djalāl Od-Dīn Rūmī


Ambiance Musicale :
Mizrabin Nefesi - Neyler & Tanburla
Grup Yansimalar 2017
Acemasiran Pesrev Ney Taksimi

Presentation et Photographie :
TAHORA ZOHER
Illustration Photographique
Jardin Albert Khan / Paris
Colline Sacré à Pushkar / Inde
Bénarès et le Gange /Inde
Fatehpur-Sikri / Inde

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Ma quête du soi et du non Moi...
  • Ma quête du soi et du non Moi...
  • : Un lieu de vie vers la lumière de soi et du non Moi, un passage où je partage mes textes, mes citations au fil de mes lectures, de mes balades, mes photos et photos de la toile. Un voyage de l'esprit sur la toile, à travers les êtres, les âmes, et le mystère au fil des jours, de tout ce qui m'inspire, me guide, me touche, m’éveille dans ces chemins de l'existence, en cette vie, dans cet Univers Extraordinaire, que nous partageons tous sous un même toit, Le Ciel...
  • Contact

rideau.jpg

'Quand le rideau se lévera, tu verras que nous ne savions rien, ni toi, ni moi.'

- Omar Khayyam -

Par Mot Clef...

Seigneur ! Il suffit à ma fierté que Vous soyez mon 'Dieu' et à ma gloire que je vous sois soumis.

Vous êtes tel que je le veux : Faites de moi celui que vous voulez...

-Ali Ibn Abû Taleb-