Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2015 6 05 /12 /décembre /2015 12:01
Photographie source internet : Einstein & Tagore

Photographie source internet : Einstein & Tagore

Celui dont l'ego constitue une entité indépendante, existant en soi, peut être amené à commettre n'importe quel acte regrettable, voire criminel, sous l'emprise de cette partie de lui-même isolée du Réel. Cependant, son âme s'efforce de le guider vers la Lumière : "En vérité, lui dit-elle, ton "moi" individuel n'est pas prisonnier de ses limites. Libère-le en l'unissant à la conscience de cette terre qui nous accueille et laisse la dimension individuelle de ton être s'ouvrir à sa dimension Cosmique."

Tant qu'il n'entend pas cette voix qui lui parle au plus profond de lui, il a l'impression de vivre dans son monde écrasant dont le moindre rouage est un fardeau à porter. (...)

 

- Rabindranath Tagore

(La Demeure de la Paix P248)

 

Image : *One comes across this picture of the two, clicked in 1930, Albert Einstein welcomed Tagore into his home in Berlin, during which the two had a riveting conversation about the timeless rift between science and religion.

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2015 6 17 /10 /octobre /2015 09:59
© T.Zoher PhotoGraphie - #Whoishussain.org -

© T.Zoher PhotoGraphie - #Whoishussain.org -

Ceux qui marchent sur la voie de l'orgueil, écrasant sous leurs pas ce qui leur est inférieur, couvrant l'herbe tendre d'empreintes ensanglantées,

Qu'ils se réjouissent et Te rendent grâce, mon Dieu, car ce jour est le leur.

Mais je Te rends grâce de vivre parmi les humbles, parmi ceux qui souffrent et supportent le poids des puissants, et cachent leur visage pour étouffer leurs larmes dans la pénombre.

Car chaque battement de leur peine est une pulsation au plus secret, au plus intime, au coeur de Ta nuit et chaque insulte reçu vient s'ajouter à celles unies dans Ton grand silence.

Et demain sera leur.

Ô Soleil, lève-toi sur les coeurs qui saignent. Qu'ils s'ouvrent au matin en mille floraisons et que la torche vengeresse de l'orgueil soit réduite en cendres.

 

- Rabindranath Tagore

(De l'aube au crépuscule / Action de Grâces)

 

*Hussein surnommé Sayyd ach-Chuhâdâ (né en 626 - mort en 680 lors de la 'bataille' de Karbala, Le Jour de Ashoura 10em jour Du Mohram du calendrier en Islam) est le petit-fils du Prophète Mohamed…Et Hussein fils d'Ali ibn Abi Taleb et de Fâtima Fille du Prophète... (Voir Histoire !)

Pour la paix.

 

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 22:20
© T.Zoher By LV PhotoGraphie

© T.Zoher By LV PhotoGraphie

Ma propre existence est un objet de perpétuel étonnement appelé la Vie.

- Rabindranath Tagore

(Les oiseaux de passage)

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 12:17
*PhotoGraphie © T.ZoHer - Mehtab Bagh / Agra / Inde 2014 -

*PhotoGraphie © T.ZoHer - Mehtab Bagh / Agra / Inde 2014 -

Chaque saison accourt en dansant, puis passe outre - couleurs, tons et parfum déversent d'infinies cascade dans cette surabondante joie qui s'éparpille et se renonce et meurt à tout moment.

 

- Rabindranath Tagore

(Offrande Lyrique 70)

 

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 10:37
© T.Zoher PhotoGraphie - Antananarivo / 27 Juin 2015 -

© T.Zoher PhotoGraphie - Antananarivo / 27 Juin 2015 -

L’enfant gémit lorsque la mère le retire de son sein droit, pour, un instant après, trouver consolation dans le sein gauche.

 

- Rabindranath Tagore

(L'Offrande Lyrique XCV)

Partager cet article
Repost0
25 août 2015 2 25 /08 /août /2015 09:49
© T.Zoher PhotoGraphie - Amas d'étoiles / Ampefy / Madagascar 2015 -

© T.Zoher PhotoGraphie - Amas d'étoiles / Ampefy / Madagascar 2015 -

J'avais, en fermant les yeux, cette dernière pensée :
même pendant que je suis inconscient dans le sommeil, la danse de la vie continuera dans le champ silencieux de mon corps endormi, à la même cadence que là-haut les étoiles.
Le cœur battra, le sang bondira dans les artères, et les millions d'atomes qui vivent dans mon corps vibreront en mesure avec la harpe qui frémit sous le doigt du grand Maître.

- Rabindranath Tagore

Partager cet article
Repost0
28 mai 2015 4 28 /05 /mai /2015 11:34
© Tahora Zoher PhotoGraphie - A.V -

© Tahora Zoher PhotoGraphie - A.V -

Tes dons à nous autres mortels pourvoient à tous nos désirs, et pourtant retournent à Toi non diminués.
La rivière accomplit sa tâche quotidienne ; elle se hâte à travers champs et hameaux, mais son flot incessant se détourne vers le lavement de Tes pieds.
La fleur adoucit l’air de son parfum ; mais son dernier service est l’offre d’elle-même à Toi.
Ton culte n’appauvrit pas l’univers.
Les vers du poète offrent aux hommes les significations qui leur plaisent ; mais leur signification dernière est la désignation de Toi.

 

- Rabindranath Tagore

(Offrande Lyrique LXXV)

Partager cet article
Repost0
15 mai 2015 5 15 /05 /mai /2015 09:40
*Image source internet

*Image source internet

Je n’ai pas eu conscience du moment où, d’abord, j’ai franchi le seuil de cette vie.

Quel fut le pouvoir qui m’a fait éclore à ce vaste mystère, comme une fleur s’ouvre à minuit dans la forêt ?

Lorsqu’au matin mes yeux se sont ouverts à la lumière, j’ai aussitôt senti que je n’étais pas un étranger sur cette terre et que, sous la forme de ma mère, l’inconnaissable sans forme et sans nom m’embrassait.

Ainsi de même, dans la mort, le même inconnu m’apparaîtra comme si je l’avais connu toujours. Et parce que j’aime cette

vie, je sais que j’aimerai la mort aussi bien.

L’enfant gémit lorsque la mère le retire de son sein droit, pour, un instant après, trouver consolation dans le sein gauche.

 

- Rabindranath Tagore

(L'Offrande Lyrique XCV)

Partager cet article
Repost0
12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 11:09
© Tahora Zoher PhotoGraphie - L.V / Bodnath / Katmandou / Népal -

© Tahora Zoher PhotoGraphie - L.V / Bodnath / Katmandou / Népal -

C’est Lui ce très intime qui éveille mon être à Son profond toucher Mystérieux.

C’est Lui qui pose Son enchantement sur mes yeux et qui, plein de gaieté, joue sur la harpe de mon cœur les changeantes cadences de la plaisance et du chagrin.

C’est Lui qui tisse cette maya en teintes évanescentes d’or et d’argent, de bleu, de vert, et laisse apercevoir à travers les plis du tissu Son pied au toucher duquel je défaille.

- Rabindranath Tagore

(Offrande Lyrique - LXXII)

Partager cet article
Repost0
25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 09:27
© T.Zoher PhotoGraphie

© T.Zoher PhotoGraphie

Quelle est la vérité de ce monde ?

Elle n'est pas dans les masses de substance, ni dans le nombre des choses, mais dans leurs rapports qu'on ne peut compter, mesurer, rendre abstraits.

Elle n'est pas dan la matière sous ses formes multiples, mais dans l'expression qui est une.

Toute notre connaissance des choses consiste à les situer dans leurs rapports avec l'Univers, dans cette affinité qui est la vérité.

Une goutte d'eau n'est pas un assemblage particulier d'éléments, c'est un miracle de réciprocité harmonieuse, dans lequel les deux ensemble révèlent l'Unité.

Aucune analyse ne saurait dévoiler ce mystère d'unité.

- Rabindranath Tagore

(La religion du poète. Editions Payot, Paris 1924)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Ma quête du soi et du non Moi...
  • : Un lieu de vie vers la lumière de soi et du non Moi, un passage où je partage mes textes, mes citations au fil de mes lectures, de mes balades, mes photos et photos de la toile. Un voyage de l'esprit sur la toile, à travers les êtres, les âmes, et le mystère au fil des jours, de tout ce qui m'inspire, me guide, me touche, m’éveille dans ces chemins de l'existence, en cette vie, dans cet Univers Extraordinaire, que nous partageons tous sous un même toit, Le Ciel...
  • Contact

rideau.jpg

'Quand le rideau se lévera, tu verras que nous ne savions rien, ni toi, ni moi.'

- Omar Khayyam -

Par Mot Clef...

Seigneur ! Il suffit à ma fierté que Vous soyez mon 'Dieu' et à ma gloire que je vous sois soumis.

Vous êtes tel que je le veux : Faites de moi celui que vous voulez...

-Ali Ibn Abû Taleb-