Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juillet 2017 2 11 /07 /juillet /2017 10:49
*Image source Web

*Image source Web

Si Dieu cesse de m’aider se sera à moi d’aider Dieu…Je prendrai pour principe « d’aider Dieu » autant que possible, et si j’y réussis, eh bien je serai là pour les autres aussi…Oui, mon Dieu, tu sembles assez peu capable de modifier une situation finalement indissociable de cette vie. Je ne t’en demande pas compte. C’est à toi , au contraire, de nous appeler à rendre compte un jour. Il m’apparaît de plus en plus clairement, à chaque pulsation de mon cœur, que tu ne peux pas nous aider, mais que c’es à nous de t’aider et de défendre jusqu’au bout la demeure qui t’abrites en nous… Je vais t’aider, mon Dieu, à ne pas t’éteindre en moi, mais je ne puis rien garantir d’avance. Une chose cependant m’apparaît de plus en plus clairement : ce n’est pas toi qui peux nous aider, mais nous qui pouvons t ‘aider- et ce faisant, nous nous aidons nous-mêmes.
 
- Etty Hillesum
(12 Juillet 1942)
Repost 1
Published by Zoher.T - dans Etty Hillesum
commenter cet article
13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 16:26
© Tahora Zoher PhotoGraphie - Maroc 2017 -

© Tahora Zoher PhotoGraphie - Maroc 2017 -

La vie est si curieuse, si surprenante, si nuancée, et chaque tournant du chemin nous découvre une vue entièrement nouvelle. La plupart des gens ont une vision conventionnelle de la vie, or il faut s'affranchir intérieurement de tout, de toutes les représentations convenues, de tous les slogans, de toutes les idées sécurisantes, il faut avoir le courage de se détacher de tout, de toute norme et de tout critère conventionnel, il faut oser faire le grand bon dans le cosmos : alors la vie devient infiniment riche, elle déborde de dons, même au fond de la détresse.

 
- Etty Hillesum
 
Repost 0
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 19:23
© Tahora Zoher PhotoGraphie - Inde 2014 / Old Delhi -

© Tahora Zoher PhotoGraphie - Inde 2014 / Old Delhi -

Il y a des gens qui prient les yeux levés vers le ciel. Ceux-là cherchent 'Dieu' en dehors d'eux. Il en est d'autres qui penchent la tête et la cachent dans leurs mains, je pense que ceux-ci cherchent 'Dieu' en eux-mêmes.
 
Je ne vois pas d'autre issue que chacun de nous fasse un retour sur lui-même et extirpe et anéantisse en lui tout ce qu'il croit devoir anéantir chez les autres. Et soyons bien convaincus que le moindre atome de haine que nous ajoutons à ce monde nous le rend plus inhospitalier qu'il ne l'est déjà.
 
- Etty Hillesum 
(Une vie bouleversée)
 
Repost 0
6 mai 2015 3 06 /05 /mai /2015 23:04
*Photographie source internet

*Photographie source internet

Je dois me replonger sans cesse dans la réalité, m'expliquer avec tout ce que je rencontre sur mon chemin, accueillir le monde extérieur dans mon monde intérieur et l'y nourrir - et inversement.


- Etty Hillesum

(Une vie bouleversée)

Repost 0
Published by Zoher.T - dans Etty Hillesum
commenter cet article
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 18:36
© T.Zoher PhotoGraphie - Cimetière du Père la Chaise 2014 -

© T.Zoher PhotoGraphie - Cimetière du Père la Chaise 2014 -

« L’éventualité de la mort est intégrée à ma vie ; regarder la mort en face et l’accepter comme partie intégrante de la vie, c’est élargir cette vie. A l’inverse, sacrifier dès maintenant à la mort un morceau de cette vie, par peur de la mort et refus de l’accepter, c’est le meilleur moyen de ne garder qu’un pauvre petit bout de vie mutilée, méritant à peine le nom de vie. Cela semble un paradoxe : en excluant la mort de sa vie, on se prive d’une vie complète, et en l’accueillant on élargit et on enrichit sa vie. »

 

- Etty HILLESUM

(Une vie bouleversée)

 

Repost 0
Published by Zoher.T - dans Etty Hillesum
commenter cet article
29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 00:10
© T.Zoher PhotoGraphie - Mehtab Bagh / Agra / Inde 2014 -

© T.Zoher PhotoGraphie - Mehtab Bagh / Agra / Inde 2014 -

Quand je trouvais belle une fleur, j’aurais voulu la presser contre mon cœur ou la manger, c'étais plus difficile avec d'autre beauté naturelle, mais le sentiment était le même, j'avais une nature trop sensuelle, trop possessive dirais-je, Soudain, tout a changé ; par quelles voies intérieures, je l’ignore, mais le changement est là… Et cette rage de possession – je ne trouve pas de meilleure formulation – vient brusquement de me quitter. Mille liens qui m’oppressaient sont rompus, je respire librement, je me sens forte et je porte sur toutes choses un regard radieux. Et puisque, désormais libre, je ne veux plus rien posséder, désormais tout m’appartient et ma richesse intérieure est immense.

- Hillesum Etty

(16 mars 1941 / Extrait de journal / Une vie bouleversée)

Repost 0
Published by Zoher.T - dans Etty Hillesum
commenter cet article
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 00:26
© Tahora Zoher PhotoGraphie - Agra Village / Inde 2014 -

© Tahora Zoher PhotoGraphie - Agra Village / Inde 2014 -

Dans ce monde saccagé, les chemins les plus courts d’un être à un autre sont des chemins intérieurs. (…) On ne connaît pas la vie de quelqu’un si l’on n’en sait que les événements extérieurs. Pour connaître la vie de quelqu’un, il faut connaître ses rêves, ses rapports avec ses parents, ses états d’âmes, ses désillusions, sa maladie, sa mort.

 

- Etty Hillesum

(Une vie bouleversée)

 

Repost 0
Published by Zoher.T - dans Inde Etty Hillesum
commenter cet article
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 14:36

Mai 1940, les Pays-Bas sont occupés par l'armée allemande. En mars 1941, Etty Hillesum, jeune femme juive, commence la rédaction de son journal. Un journal intime, thérapeutique et spirituel que le film parcourt au fil de ses textes. Un témoignage historique et spirituel bouleversant qui nous découvre le chemin de la liberté intérieure d'Etty Hillesum quand l'étau nazi se resserre autour des Juifs.

4 juillet 1941 : « Il y a de l’agitation en moi, une agitation bizarre et diabolique, qui serait productive si je savais qu’en faire. Une agitation « créatrice ». Ce n’est pas celle du corps, une douzaine de nuits d’amour torrides ne suffiraient pas à l’apaiser. C’est une agitation presque « sacrée ». Ô Dieu, prends-moi dans ta grande main et fais de moi ton instrument, fais-moi écrire. »

 

16 mars 1941 : Je touche ici un point essentiel. Quand je trouvais belle une fleur, j’aurais voulu la presser contre mon cœur ou la manger, c'étais plus difficile avec d'autre beauté naturelle, mais le sentiment était le même, j'avais une nature trop sensuelle, trop possessive dirais-je, Soudain, tout a changé ; par quelles voies intérieures, je l’ignore, mais le changement est là… Et cette rage de possession – je ne trouve pas de meilleure formulation – vient brusquement de me quitter. Mille liens qui m’oppressaient sont rompus, je respire librement, je me sens forte et je porte sur toutes choses un regard radieux. Et puisque, désormais libre, je ne veux plus rien posséder, désormais tout m’appartient et ma richesse intérieure est immense.

 

- Hillesum Etty

(Une vie bouleversée)

 

*Source Video : http://www.lejourduseigneur.com/Web-TV/Documentaires-premium/Itineraires-spirituels/Etty-Hillesum-Le-journal-d-une-ame

Repost 0
Published by Zoher.T - dans Etty Hillesum
commenter cet article
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 19:31

La-liste-de-Schindler.jpg


Chercher en nous-mêmes - Etty Hillesum

Etty Hillesum est un être incroyable, pleine de sagesse du haut de ses 27 ans, qui traversa les pires moments de l'Histoire en tenant un journal entre 1941 et 1943, pour s'éteindre à Auschwitz le 30 novembre 1943.

 

La force de ses écrits vient de sa capacité à être dans l'unité de toute chose et d'avoir choisi, à chaque instant, de trouver "cette vie belle et riche de sens". Elle prend tout, l'ombre et la lumière et sa force vient de cette acceptation à tout voir et tout prendre.

 

Ce passage issu de son journal est presque prophétique : nous en sommes là aujourd'hui, obligés de regarder en nous-mêmes. Si beaucoup de phrases, de pensées, de textes fleurissent aujourd'hui sur le fait que rien ne sera changé à l'extérieur, l'avoir exprimé dans les années 40, en plein marasme et à son âge, a quelque chose de visionnaire. C'est une personne qui me touche beaucoup, un Maître comme il en existe sur cette terre, et qui nous enseigne simplement.

 

~ Michèle Théron 

 

« La saloperie des autres est aussi en nous. Et je ne vois pas d'autre solution que de rentrer en soi-même et d'extirper de son âme toute cette pourriture. Je ne crois plus que nous puissions corriger quoi que ce soit dans le monde extérieur, que nous n'ayons d'abord corrigé en nous. L'unique leçon de cette guerre est de nous avoir appris à chercher en nous-mêmes et pas ailleurs. »

 

~ Etty Hillesum

(Une Vie Bouleversée)

 

*Publication par Michèle Théron liens du Blog :

http://lejour-et-lanuit.over-blog.com

 

*Source image du Film la Liste de Schindler



Repost 0
Published by Zoher.T - dans Etty Hillesum
commenter cet article
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 00:32
*PhotoGraphie © T.ZoHer - Sur les Gâtes au bord du Gange / Bénarès / Inde 2014 -

*PhotoGraphie © T.ZoHer - Sur les Gâtes au bord du Gange / Bénarès / Inde 2014 -

Il me reste une leçon à apprendre, la plus dure, mon Dieu : assumer les souffrances que tu m’envoies et non celles que je me suis choisies.

- Etty Hillesum

Repost 0
Published by Zoher.T - dans Etty Hillesum Inde
commenter cet article

Présentation

  • : Ma quête du soi et du non Moi...
  • Ma quête du soi et du non Moi...
  • : Un lieu de vie vers la lumière de soi et du non Moi, un passage où je partage mes textes, mes citations au fil de mes lectures, de mes balades, mes photos et photos de la toile. Un voyage de l'esprit sur la toile, à travers les êtres, les âmes, et le mystère au fil des jours, de tout ce qui m'inspire, me guide, me touche, m’éveille dans ces chemins de l'existence, en cette vie, dans cet Univers Extraordinaire, que nous partageons tous sous un même toit, Le Ciel...
  • Contact

rideau.jpg

'Quand le rideau se lévera, tu verras que nous ne savions rien, ni toi, ni moi.'

- Omar Khayyam -

Par Mot Clef...

Seigneur ! Il suffit à ma fierté que Vous soyez mon 'Dieu' et à ma gloire que je vous sois soumis.

Vous êtes tel que je le veux : Faites de moi celui que vous voulez...

-Ali Ibn Abû Taleb-