Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 avril 2017 7 16 /04 /avril /2017 10:21
© Tahora Zoher PhotoGraphie - Madagascar -

© Tahora Zoher PhotoGraphie - Madagascar -

Tout conflue auprès du regard, comme limaille d’atomes d’événements dans un champ magnétique. L’attractive réception de ce flot d’informations qu’est l’univers requiert de l’humilité, afin d’accorder au regard la possibilité d’imaginer que tout ce qu’il observe est modifiable à souhait. Découvertes. Perspectives. Il est une douce brise soufflant sur le génie des lieux. Et ce souffle de vie, tout à ce sentiment d’azurs et nuages, proche d’éloquentes ponctuations d’esprits ayant plusieurs siècles d’âge, abandonne l’imaginaire aux confins de la lumière et de la matière, intrinsèquement reliés. Pour le philosophe grec Héraclite, le feu est le principe de toute chose, il s’allume puis s’éteint, tout comme les cycles de vies et de morts des objets célestes dans l’univers. En l’homme se métamorphosent les astres, qui osent valser majestueusement et régner en souverains depuis l’éternité. Dans quelques sillages lointains, la peau de l’âme a merveilleusement recueilli toutes les empreintes que notre intellect d’aujourd’hui omet de discerner et de matérialiser.
 
- Sophia Sherine Hutt
Citation extraite du roman : "La Musique du Ciel en héritage" © Éditions Edilivre.
Repost 0
30 mars 2017 4 30 /03 /mars /2017 21:59
© Tahora Zoher PhotoGraphie - Les oiseaux -

© Tahora Zoher PhotoGraphie - Les oiseaux -

L’individu d’une grande lignée sera partout chez lui dès qu’il portera en sa pensée la diversité. Plus nous nous réconcilions avec nous-même, avec notre histoire et nos racines, plus nous écoutons sans jugement le chant des oiseaux posés sur nos branches. Plus on est confronté à une vérité solitaire, plus on cueille tout ce manque à soi-même. Hélas, la plupart du temps, nous sommes vides d’importants mais pleins d’inutiles. Incapables de nous délivrer des meurtrissures, des horaires imposés par la société de productivité qui ronge l’humain jusqu’à la trame. Par distraction, on ne réalise plus cette myriade d’énergies vivantes, cette merveille qu’est le cerveau humain – émetteur, récepteur, force d’opposition.
 
- Sophia Sherine Hutt
Citation extraite du roman :
"La Musique du Ciel en héritage" Page 100, © Éditions Edilivre.
 
Repost 0
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 22:47
© Tahora Zoher PhotoGraphie - Catacombes de Paris / Mars 2017 -

© Tahora Zoher PhotoGraphie - Catacombes de Paris / Mars 2017 -

On s’avance auprès de l’irrévélé. Vivre pour mourir, c’est comme un éclair de génie dans la nuit, c’est à la fois simple et bouleversant. Un jour, le corps est admis au panthéon des arts célestes. Des petits pas hésitants, de ceux qui réclament une volonté assidue, de ces petits pas naissent les impressions de déjà-vu. Néanmoins, la vraie beauté, comme la fragilité, c’est ce seuil, ce lieu de jonction qui s’enfonce dans le cœur pour laisser échapper sa sève.
 
- Citation extraite du roman :
"La Musique du Ciel en héritage" Par Sophia Sherine Hutt.
Page 291, © Éditions Edilivre.
 
© Tahora Zoher PhotoGraphie - Catacombes de Paris / Mars 2017 -

© Tahora Zoher PhotoGraphie - Catacombes de Paris / Mars 2017 -

© Tahora Zoher PhotoGraphie - Catacombes de Paris / Mars 2017 -

© Tahora Zoher PhotoGraphie - Catacombes de Paris / Mars 2017 -

Repost 0
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 14:04
© Tahora Zoher PhotoGraphie - Madagascar 2016 -

© Tahora Zoher PhotoGraphie - Madagascar 2016 -

La Mathématique élégante est indénombrable, heureusement, d'ailleurs ! Elle préside à la merveilleuse mécanique céleste et à l'harmonie de l'Univers.
Un ciel étoilé ? Douce contrainte à la beauté.
Il y a beau temps que le rythme anime la vie. L'art de vivre c'est l'extraordinaire de l'ordinaire, c'est l'accord du Ciel et de la Terre.
De l'immense à l'intime, c'est par la transcendance que tout fait lien.
Quoi de plus révélateur que le silence ? Hors le néant tout est musique.
 
- Sophia Sherine Hutt
(La Musique du Ciel en héritage. EDITIONS / EDILIVRE)
Repost 0
6 août 2016 6 06 /08 /août /2016 13:37
© Tahora Zoher PhotoGraphie - Le toit des orphelins / Voary 4 ans / Antananarivo 2016 -

© Tahora Zoher PhotoGraphie - Le toit des orphelins / Voary 4 ans / Antananarivo 2016 -

Apprenons aux enfants le regard de l'Amour avant qu'il ne soit trop tard...

 

- Sophia Sherine Hutt

(Extrait de Najoua. Editions Edilivre)

Repost 0
3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 11:45
© Tahora Zoher PhotoGraphie - Le Toit des Orphelins / Yantra 7 ans / Antananarivo 2016 -

© Tahora Zoher PhotoGraphie - Le Toit des Orphelins / Yantra 7 ans / Antananarivo 2016 -

La jeunesse est l'espoir des lendemains...

 

- Sophia Sherine Hutt

(Extrait de Najoua. Editions Edilivre)

Repost 0
1 août 2016 1 01 /08 /août /2016 17:08
© Tahora Zoher PhotoGraphie - Le Toit des Orphelins / Ursula 8 ans / Antananarivo 2016 -

© Tahora Zoher PhotoGraphie - Le Toit des Orphelins / Ursula 8 ans / Antananarivo 2016 -

La jeunesse doit recouvrir une vision émerveillée sur le monde, ainsi qu'une vision authentique sur la vie. Tous les jeunes de part le monde sont cette énergie vive à qui incombe la responsabilité de redonner sa place à la sensibilité humaine usurpée par le faux-semblant (...) la conscience fait le génome humain. Nous sommes tous des créateurs de récits et des héritiers d'histoires génétiques.

 

- Sophia Sherine Hutt

(Extrait du Roman Najoua. Editions Edilivre)

Repost 0
15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 09:12
© Tahora Zoher PhotoGraphie - 14 Juillet 2016 -

© Tahora Zoher PhotoGraphie - 14 Juillet 2016 -

Au regard des enfants, il n'existe aucune frontière, peut-être même que dans leurs secrètes pensées, ils voient les adultes tels des jouets...

Imaginez un monde merveilleux, un méga sottisier rempli de jouets !

D'ores et déjà, l'enjeu est planétaire. (...)

 

Une époque s'effondre peu à peu, "un empêchement au vivre ensemble" sur la Terre contamine presque tous les cœurs, les esprits se verrouillent. Le ciel intérieur est dénaturé, ignoré, il devient mortifère. Ces chemins de pertes sont tristes et anxiogènes. Dame Nature compose toutes ses œuvres en toute tranquillité, mais elle abandonne l'humain à lui-même, à sa misère et à la grandeur de son intelligence afin qu'il devienne éternellement perfectible et "bête à souhait". (...)

 

- Sophia Sherine Hutt

(Extrait du roman Najoua aux éditions Edilivre.)

 

13. Ô hommes! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d'entre vous, auprès de Dieu, est le plus pieux. Dieu est certes Omniscient et Grand-Connaisseur.

 

(Coran Sourate 49 AL-HUJURAT (LES APPARTEMENTS)

 

© Tahora Zoher PhotoGraphie - 14 Juillet 2016 -
© Tahora Zoher PhotoGraphie - 14 Juillet 2016 -
© Tahora Zoher PhotoGraphie - 14 Juillet 2016 -
© Tahora Zoher PhotoGraphie - 14 Juillet 2016 -

© Tahora Zoher PhotoGraphie - 14 Juillet 2016 -

Repost 0
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 07:45
© Tahora Zoher PhotoGraphie - Ampefy / Madagascar -

© Tahora Zoher PhotoGraphie - Ampefy / Madagascar -

Les belles lettres, résonances d'ombres et lumières spectrales,

Brillent comme diamants, dans un écrin bleu abyssal.

Les chérubins, séraphins, près d'un trône d'hymne pur,

Extraient de l'olympe radieux, cristaux de murmures.

Ici et là-bas, tout n'est que vacillements d'idées,

Tout n'est que souffles, ponctués d'immortalité.

Genèse de l'univers ou voix originelle,

Compose des odes temporelles et intemporelles.

Amis du superflu et des grands fourvoiements,

Ingrats par nature, dotés de vains sentiments,

Vos égrégores obscurs nourris d'iniquités,

Vos tribulations, sont nuits de l'humanité.

Passant, travaille à être responsable et heureux.

Abonde en joie, cultive tout le bien que tu peux.

Sors de l'ignorance, affranchis-toi de l'oubli,

Le hasard, une chance, animant un bel esprit.

Les jalousies, les haines, sont dards empoisonnés.

L'éclatante beauté n'est qu'algèbre d'humilité.

Ouvre grands les yeux, sur l'absence de fraternité,

Le cœur, manquant au monde, qui s'est lui-même damné.

Le fracas des maux, le vif éclair d'un non-sens,

Où la foudre illustre, un génocide des consciences,

Illusionnées par une allégorie mondiale,

Une grande dictature de la confusion s'installe,

Sur un fatras de sépultures, d'ossements blanchis.

Au firmament, s'ouvre la pensée, fleurit la Vie.

Fin d'un cycle et précipitation des contraires,

Les consciences propres, projetées sur l'imaginaire.

Homme, transmue ta dualité en une paix claire,

Réconcilie en toi, les fauves rugissants d'hier.

Homme, créé à la jonction des mondes, tu es libre,

Libre de choisir, le déclin ou l'honneur de vivre.

 

© - Sophia Sherine Hutt

Source LinkedIn

© Tahora Zoher PhotoGraphie - Ampefy / Madagascar -

© Tahora Zoher PhotoGraphie - Ampefy / Madagascar -

Repost 1
20 décembre 2015 7 20 /12 /décembre /2015 10:22
© Tahora Zoher PhotoGraphie - Inde / Pushkar 2014 -

© Tahora Zoher PhotoGraphie - Inde / Pushkar 2014 -

En vérité inexacte et non point en métaphore, nous sommes tous des passagers, dont la vie est le trésor. Sur la route de ce temps, nous faisons un beau voyage, puis retombons tour à tour dans l’oubli de tous les âges. La roue des cieux, qui se joue de nous et nous égare, à la lumière magnifique qui réjouit nos hasards.

 

Le soleil de mon cœur est le feu de ma passion, la vie est une belle histoire, qui m’apprend encore à croire, que chaque atome de mon être est pour moi un grand bonheur.

 

- Sophia Sherine Hutt

(Le sceau des Anges)

 

Repost 0

Présentation

  • : Ma quête du soi et du non Moi...
  • Ma quête du soi et du non Moi...
  • : Un lieu de vie vers la lumière de soi et du non Moi, un passage où je partage mes textes, mes citations au fil de mes lectures, de mes balades, mes photos et photos de la toile. Un voyage de l'esprit sur la toile, à travers les êtres, les âmes, et le mystère au fil des jours, de tout ce qui m'inspire, me guide, me touche, m’éveille dans ces chemins de l'existence, en cette vie, dans cet Univers Extraordinaire, que nous partageons tous sous un même toit, Le Ciel...
  • Contact

rideau.jpg

'Quand le rideau se lévera, tu verras que nous ne savions rien, ni toi, ni moi.'

- Omar Khayyam -

Par Mot Clef...

Seigneur ! Il suffit à ma fierté que Vous soyez mon 'Dieu' et à ma gloire que je vous sois soumis.

Vous êtes tel que je le veux : Faites de moi celui que vous voulez...

-Ali Ibn Abû Taleb-